image

Le CPIE du Velay

Le label « Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement » (CPIE) a été fondé en 1972 par les Ministères de l'Agriculture, de la Jeunesse et Sports, de l'Environnement et de l'Education Nationale.
Il est attribué aux associations qui agissent dans deux domaines d’activités en faveur du développement durable : la sensibilisation
et l’éducation de tous à l’environnement, l’accompagnement des porteurs de projets de territoires. Depuis 1982, la gestion du label est confiée à l’Union Nationale des CPIE.
Le réseau des CPIE est reconnu d’utilité publique et complémentaire de l’enseignement public.
Il compte 80 associations et 900 salariés dans toute la France, qui partagent les valeurs suivantes : humanisme, citoyenneté, responsabilité et respect de la rigueur scientifique.
Le CPIE du Velay rassemble une équipe de naturalistes, de pédagogues et d’accompagnateurs de projets très présents sur le terrain.
La connaissance fine des territoires et des enjeux de la Haute-Loire donne sens et légitimité à son action depuis plus de 25 ans,
notamment sur les problématiques de biodiversité.
Le CPIE du Velay accompagne des porteurs de projets répartis sur toute la Haute Loire et les Monts d’Ardèche.
Le CPIE du Velay organise des journées de sensibilisation ou de formation, des journées d’ingénierie pédagogique.
Voyez ci-dessous le document pdf qui vous en dit davantage.


 cpie.pdf

image

Yves II, Yves III ou... le Connétable ?

Le portrait d'Yves II au château de Beauregard était connu et ne semblait pas mystérieux à part que, sans doute peint au début du XVIIe s par un atelier, le nom de son auteur demeurait inconnu.
Un portrait au musée Crozatier, lui ressemblant comme un frère jumeau est dit représenter Yves III, un des oncles d'Yves II...
Et voici qu'à Boston  nous est signalé (merci !) un troisième portrait aussi ressemblant, signé par un auteur connu, mais... portant un troisième nom !
Alors, le neveu, l'oncle ou un célèbre Connétable ?
Pour en savoir plus et vous faire une opinion, lisez l'étude que nous vous proposons dans le pdf. ci-dessous. Image ci-contre : le neveu, l'oncle ou le Connétable ?


 portraits_yii_yiii_etc....pdf

image

Portrait. Yves II à la sanguine. . .

La plupart des habitants d'Allègre connaissent cette sanguine intitulée "portrait d'Yves II".

L'attachement des Allegras et en règle plus générale des habitants de Haute-Loire et des amoureux d'Allègre, fait qu'ils croient voir Yves II en regardant ce portrait.

Quand ils lisent les "exploits" et aventures de ce héros, c'est ce triste visage, maigre et barbichu qu'ils ont en tête.

Désolé, mais il faudrait chasser cette image de grisaille de votre imagination !

En effet cette sanguine qui est l'image la plus répandue d'Yves II n'a rien à voir avec le héros des guerres d'Italie de Louis XII. Mais alors rien de rien !

Ouvrez le document pdf. ci-dessous et lisez les péripéties de ce dessin...

Et enchaînez avec la seconde étude, plus dense, qui suit...!


 portrait_sanguine.pdf

image

Esclops et sabots. 4 de 4.

Last but not least, nous vous avons gardé de beaux sabots pour notre dernier volet sur ce vaste sujet. Il y a les sabots de tous les jours, mais aussi les sabots des jours de fête, les sabots de mariage, et aussi les sabots de légende.
Il y a les sabots couverts, les sabots à bride, et... les sabots à plots ou à corne !
Nous vous emmenons en promenade en Asturie et Cantabrie découvrir des sabots pour les jours de pluie. Et figurez-vous qu'ils existaient aussi en Normandie et Bretagne !
Voyage en vallée de Bethmale au pays des sabots accroche cœurs. Sans oublier les Terre-Neuvas !
Ouvrez et chargez le pdf. ci-dessous pour en savoir plus...
Photo ci-contre... ouvrez le pdf. et vous saurez.


 esclops_et_sabots_4_4.pdf

image

Esclops et sabots. 3 de 4.

Origines et fabrication, les esclops vous sont déjà familiers.
Voici leur diversité ! Diversité des formes, mais que l'on doit plus au savoir-faire et à la créativité des sabotiers qu'à des coutumes locales qui cependant existent aussi. Auvergne, Bretagne et Normandie, Gilles de Binche et de La Louvière, Hollande et Val d'Aoste, Alpes, Vosges et Dauphiné, les régions de notre Europe défilent avec des exemples de leurs sabots...
Souvenirs et surprises...
Porcheresse nous présente son Musée du Sabot, en Belgique. Nous vous donnons quelques-unes des façons de faire et quelques-uns des outils avec leurs noms dans les dialectes et patois locaux.
En photo-ci-contre, de beaux sabots auvergnats, pour les dimanches et fêtes.
Pour en savoir plus, ouvrez et archivez le pdf. ci-dessous (comme pour presque tous nos articles).


 esclops_et_sabots_3_4.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13