image

Les couleurs d'Allègre

Une question me trottait dans la tête depuis ... longtemps : quelles furent les couleurs représentant Allègre, au Moyen Âge, puis au fil de l'histoie.
Et allais-je mettre cet article dans la rubrique Histoire ?
Qui ignore les couleurs de son drapeau national ?... Celles de l'équipe de foot ou de rugby de sa ville ? Ne dit-on pas : hisser les Couleurs ?
Oui, les Couleurs font bien partie du Patrimoine, à peine immatériel, de notre cité.
Quelles furent donc les Couleurs d'Allègre ? Consultez le document pdf. en dessous de cet article, et merci de patienter le temps de son ouverture... quelques secondes.


 couleurs_d_allegre.pdf

image

Romane ? Gothique ?

Elle était dite "Celte". Le mystère est plus appétissant que la réalité toute nue.
Cette pierre, nous la pensons Romane ou Gothique et nous vous expliquons pourquoi.
L'essentiel est qu'elle soit enfin verticale, bien en sécurité, à l'abri des dégradations et surtout du gel, fixée contre le mur du choeur de l'église d'Allègre. C'est une action de plus au compte des Amis d'Allègre.
Le texte en pdf. en dessous de cette présentation vous en dira beaucoup plus...
Comme pour plusieurs fichiers pdf. patientez un peu, le temps que ce document de plusieurs pages s'ouvre sur votre écran. Merci !


 pierre_romane.pdf

image

Un écu original des Tourzel.

Le socle de la croix de mission qui se trouve au niveau de Malaguet sur la route d'Allègre à Sembadel, porte un écu.
Cet écu, à une tour seule, peut être attribué à un des seigneurs de Tourzel d'Allègre, barons puis marquis de plein droit à partir de 1393.
Un seigneur de Tourzel d'Allègre, certes, mais lequel ?
Mystère pas si facile à élucider...
Nous vous en disons beaucoup plus dans le document pdf. en dessous de cet article...!
G Duflos.


 ecu_croix_brechignac.pdf

image

Histoire du Pont à bascule.

Droit de place, de pesage et de mesurage, au profit d'un seigneur ou d'une communauté, ont
existé depuis des temps fort anciens.
À la fin du XIXe siècle, la ville d'Allègre va mettre en place des systèmes de pesage modernes. Le plus important est le "poids public" ou "pont à bascule" qui va fonctionner près d'un siècle avant de connaître des destinées bien différentes.
Dans les années d'après guerre un appartement occupe l'étage, un café le rez-de-chaussée... et on danse hardi sur un parquet posé devant l'entrée. Les années 2000 le voient en Office de Tourisme très bien placé en face du Casino qui descend à ce carrefour à fort passage. En 2009 les produits du Sud-Est y trouvent un point de vente en lien avec le Moulin de Picard (à Salettes). En 2010, c'est "la brebis noire", la Néira, qui remet le tout à neuf et installe ses viandes séchées et "charcuteries" d'Agneau Noir du Velay.
Photo ci-contre : le "pont à bascule" dans les années 20.
Voyez l'histoire de "La Bascule" que nous raconte René Bore dans le document pdf. ci dessous. Ce fichier pdf. correspond à 22 pages avec photos. Merci de patienter pendant son ouverture...


 le_pont_a_bascule_.pdf

image

Saint-Laurent, Saint-Martin... et Saint-Yves...

Il est parfois affirmé que l'église paroissiale de Grazac puis Allègre fut primitivement vouée à saint Laurent...
Saint-Laurent, Espagnol, fut un proto diacre de Rome. Il mourut sur un gril (d'où le plan de l'Escurial).
Dans tous les actes et testaments, l'église romane de Grazac est dédiée à Saint-Martin, évêque de Tours. Il n'y a aucune confusion possible sur ce point. Il n'est à aucun moment écrit qu'elle fut dédiée à Saint-Laurent. La trace nous en serait parvenue en maints textes anciens, originaux, copies ou vidimus.
Mais alors, quelle église d'Allègre fut initialement dédiée à Saint Laurent ?
Voyez la réponse des Amis d'Allègre par le document pdf. ci-dessous.


 styvesstlaurent.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12