image

EGLISE. Les vitraux-2.

Vitraux Nord-1.
Quand on entre dans l’église d’Allègre par la grande porte, formant narthex, à l’Ouest, on découvre une première série de six verrières à gauche.
Ce sont les vitraux du mur Nord. Voici les trois premiers vitraux à partir de l’Ouest.
Nous vous proposons de visiter l’église en tournant, depuis l’Ouest côté Nord, jusqu’à l’Ouest côté Sud en passant par le chœur.
Huit chapelles étaient entretenues par huit familles. Il n’existe ni plan des chapelles ni liste des vitraux anciens.
Pour en savoir plus, téléchargez le document pdf. ci-dessous.
Photo ci-contre, le vitrail de saint André.


 1_vitraux_nord_1_3.pdf

image

EGLISE d ALLEGRE : les vitraux-1

1. Plan et liste des vitraux.

Aucune étude systématique des vitraux de l’église d’Allègre n’existe à ce jour. C’est un travail de spécialiste en hagiographie ou de vitrailliste.

Nous vous proposons une série d’articles qui forment ensemble une première approche.

Dans ce premier article vous trouverez la liste et le plan des vitraux de l’église dont le chœur est du XVIe siècle et la nef du XIXe.

Nous vous dirons si le vitrailliste a signé et daté son travail, et vous indiquerons le nom des donateurs.Nous vous résumerons l’hagiographie de chaque personnage.

D’un clic téléchargez le document pdf. ci-dessous.

Image ci-contre, le plan général des vitraux.


 01_plan_liste_2.pdf

image

La Chambre d Emprunt.

Une chambre d'emprunt, mais qu'est-ce ?
Une sorte de banque ? Encore une dette ?
Une sorte de "chez ma tante" où on déposerait sa montre en échange de quelques euros ?
A Allègre quelques unes peuvent avoir existé, mais on en a localisé deux ou trois de façon certaine ou probable... L'une d'elles, la plus connue, a un rapport avec la Poste visible sur la photo jointe.
En zone rurale la solution à cette énigme est sans doute plus facile à trouver...
Pour en sa voir plus et découvrir la réponse, lisez le document pdf. ci-dessous...


 chambre_d_emprunt_2016.pdf

image

Place de la fripperie.



Où cela, dites-vous ? Des fripes ? Une place un peu comme les Puces de Paris où on trouve des vêtements déjà portés et quelque peu râpés ?Mais non, mais non, vous n'y êtes pas ! pas du tout...Ce fut à Allègre, enfin dans ce village qui hésitait peut-être encore entre Alegre et Grazac.Cela se passait au Moyen Âge, et, comment dire, c'était... plutôt gourmand !Prenez votre courage à deux mains, ouvrez le document pdf. ci-dessous, et frottez fort !


 la_fripperie.pdf

image

Retour.

Vous êtes revenus sur l'arrière des maisons dont la façade donne Place du Marchédial.
Ceux d'entre vous qui ont suivi la « visite Historique » sont passés là. Nous leur avons décrit les écus des chiens assis du Pavillon de la Comtesse.

Ce charreyron à degrés suit l'ancien fossé Ouest. A la différence d'au moins une partie du mur Est, ces maisons ne touchaient pas la muraille Ouest. Une preuve s'offre à vous. En descendant, voyez l'arrière de la « baronnie » aux volets dans lesquels sont découpées des haches d'armes (de ce côté ce sont plutôt des masses d'armes, alors qu'en façade côté place, ce sont bien des haches) symboliques des d'Apchier (jadis Acher : hache) dont une branche habita là, mariée aux Grellet. Une partie du bâtiment est précédée d'une cour. Puis la maison s'élargit et s'ouvre sur le charreyron. L'acte de vente dit bien que le propriétaire acquiert l'espace qui séparait sa maison de la muraille, qu'il peut l'englober et prolonger sa demeure pour inclure le rempart.
La pente du parc et des prés de Baury vers le château était faible. C'est pourquoi de ce côté-ci la muraille était plus haute et bordée d'un fossé sec.
Vous voici revenus Porte de Monsieur. Comme nos deux itinéraires de visite d'Allègre forment un « 8 », vous pouvez les enchaîner…

Nous espérons qu'Allègre vous a plu, et que vous reviendrez tout bientôt…
Au revoir…
A diou cha ! (en phonétique)

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14