image

EGLISE. Vitraux-7.

Vitraux Sud-2.


Voici les trois derniers vitraux de la nef.


Après avoir fait tout le tour de l’église, nous sommes revenus à l’Ouest, mais au Sud du narthex cette fois.


Les trois derniers apôtres que nous voyons, sont Matthieu, Jacques le mineur et Mathias.


Saint Pierre ayant annoncé aux onze apôtres réunis qu’ils devaient remplacer Judas accusé de traîtrise et mort entre-temps, il leur fallut procéder à une élection.


L’élu fut Mathias. Dernier vitrail pour le dernier apôtre appelé.


Pour en savoir plus téléchargez le pdf. ci-dessous.


Photo ci-contre : Jacques le mineur et Mathias.


 6_vitraux_sud_20_22.pdf

image

EGLISE. Les vitraux-6.

Vitraux du mur Sud-1.


Tournant toujours autour de l’église, venant du Nord et après avoir fait le tour du chœur, nous nous trouvons devant le mur Sud.


Nous avons laissé le transept de côté, pour le moment. Nous le retrouverons après avoir vu tous les vitraux de la nef.


Les trois vitraux du côté Sud que nous rencontrons, sont Paul, puis Jacques le majeur et Philippe. Trois apôtres.


Pour en savoir plus, téléchargez le document pdf. ci-dessous.


Photo ci-contre, Philippe.


 5_vitraux_sud_17_19.pdf

image

EGLISE. Les vitraux-5.

Vitraux du chœur-2.
Le chœur de l'église d'Allègre est très dissymétrique à cause de la présence de la sacristie, qui, avant 1822 n’occupait pas cet emplacement.
Le côté Sud du chœur accueille quatre personnages.
Deux relient "l’ancien testament", avant la venue de Jésus, et le Nouveau Testament : saint Jean le Baptiste et Joseph, époux de Marie.
Les deux autres vitraux présentent saint Vosy, évêque du Puy en Velay au IVe siècle, et Jean-François Régis, « religieux régional », Jésuite, né à Fontcouverte, dans l’Aude, en 1597.
Pour en savoir plus téléchargez le pdf. ci-dessous.
Photo ci-contre, les vitraux de Jean le Baptiste, et de Joseph.


 4_vitraux_du_choeur_12_15.pdf

image

EGLISE. Les vitraux-4.

Vitraux du chœur-1.
Notre démarche est d’observer chacune des verrières de l'église paroissiale d'Allègre.
D’habitude, statues et vitraux d’une église de taille assez modeste, comme celle d’Allègre, mènent le fidèle tout droit vers l’Est.
L'axe du chevet, à l’extrémité du chœur quand il n’y a pas de déambulatoire, est l’emplacement majeur de la liturgie racontée par les vitraux.
C’est ici que nous rencontrons Jésus et Marie, ainsi que saint Martin, le saint patron de l’église.
A ce propos, de quelle église parlons-nous vraiment ?
Pour en savoir plus, téléchargez les documents pdf. de cette étude, dont le pdf. ci-dessous.
Photo ci-contre, le "premier" vitrail de la vie de saint Martin... Vous verrez que l'ordre de lecture des vitraux du chœur est... quelque peu surprenant.


 3_vitraux_du_choeur_8_11.pdf

image

EGLISE. Les vitraux-3

Vitraux Nord-2.
Voici les trois vitraux suivants du mur Nord.
Le cheminement du fidèle est (on devrait dire était…) d’être conduit depuis l’ignorance, de l’ombre, à l’Ouest, vers la lumière et la figure de Jésus-Christ, à l’Est, au chœur de l'église.
Les vitraux accompagnent ou guident le fidèle (moins qu’au Moyen âge) de l’ombre vers la lumière.
Nous verrons, en conclusion, à la fin de cette étude, si le choix et la disposition des figures des verrières obéissent à des logiques, et, si oui, lesquelles.
Pour en savoir plus, téléchargez le document pdf. ci-dessous.
Photo ci-contre, les vitraux des saints Simon et Thomas, les plus à l'Est du mur Nord.


 2_vitraux_nord_4_6.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14