image

L'Hôtel particulier des Mozac.

Fondé comme les 8 hôtels particuliers d'Allègre peu après 1435 (Jeanne d'Arc n'est morte que depuis 4 ans !), par les Sailhans, puis passé aux Mozac par mariage, il a gardé une façade proche de son aspect d'origine. On devine sa tour octogonale qui mène au logis. Sur le côté nord on voit son ancienne porte surmontée du monogramme A.M (Antoine Mozac) mêlé à la croix accompagnée d'étoiles que rappelle l'écu peint par les Amis d'Allègre. Dans l'encadrement de la porte est apposé l'écu plus tardif des Mozac de Beaurecueil.

image

Place du Marchédial.


Franchissons la Porte de Monsieur.
Elle ne doit rien au frère de Louis XIV… « Monsieur » était le marquis d'Allègre.

Voici la place du Marchédial.
On dit en général que c'était la basse-cour du château. Les seigneurs d'Allègre, eux, appelaient basse-cour la cour d'honneur au pied de leur donjon.
C'est ici que les marchands présentaient leurs produits. Elle fut un grand foirail où se vendaient vaches, bœufs et veaux. Le marché du mercredi matin s'y tient encore !
Retournez vous et observez le revers de la Porte de Monsieur. Il porte des traces d'anciennes portes et fenêtres. En encorbellement, prise entre les maisons de droite et de gauche, il exista là « la chambre de Monsieur ». Une de ces maisons fréquentes jusqu'au XIXe s, formant un passage sous lequel on pénétrait.
A droite une niche abrite une petite piéta polychrome, en pierre, que les Amis d'Allègre ont fait restaurer.
Grâce à Hervé Quesnel-Chalelh, apprenez la vraie étymologie du nom de la place "Marchédial" dans le pdf. ci-dessous.


 place_du_marchedial.pdf

image

Halle couverte et Tour Sud-Est.

Avant de franchir le Portail de Monsieur dirigez vous à droite...

Ici s'élevait une halle couverte portée par des piliers ronds en brèche rougeâtre. Les Paysans environnants venaient y peser et  vendre leurs brebis noires du Velay, veaux et porcs. Le lieu fut d'ailleurs appelé « Place aux cochons ».
Au bout de cette place, voici la tour qui formait l'angle Sud-Est du Château. Ses archères-canonnières basses, couvrant 120°, datent ces fortifications. Nous sommes sous le règne de Charles V.
La vue est fort belle, vers le Sud-est.
Nous sommes en Velay. Pointe des Monts du Devès, le volcan du Mont Bar est en face de vous.

A droite du Mont Bar s'étend un plateau (altitude moyenne : 950m) jusqu'au bassin du Puy, et les 150 volcans du Devès. A l'horizon, le Mézenc. Entre les volcans de Bar et de Baury coule la vallée de Fonteline d'où des porteurs montaient l'eau dans des « gerles » en bois, à dos d'homme… Plus bas à droite s'étendaient les étangs de Plalong et des Peschiers, asséchés au 17e s.
Sous la plume de René Bore, lisez l'histoire de l'ancienne Halle Couverte, dans le pdf. ci-dessous.


 construction_de_la_halle_d_allegre.pdf

image

Porte de Monsieur... ou Place aux Cochons ?

Aussi appelé Portail Neuf, c'était l'entrée sud de l'enceinte extérieure du Château. Le portail médiéval est protégé par ses 2 tours. Observez la glissière de la herse, les paumelles et les glissières des barres de condamnation des portes en bois. Remarquez aussi les archères-canonnières basses et les mâchicoulis tréflés dont nous reparlerons. Notez les départs de murs de chaque côté du portail dont les pieds sont bien au-dessus du niveau actuel de la rue. Cette zone était fort différente au Moyen âge.
A gauche du portail, un fossé descendait du haut du Mont Baury (sur les pentes duquel vous vous trouvez !), tournait devant les tours, longeait la façade Sud du château et se perdait vers la droite dans les pentes rocheuses. Un pont levis enjambait le fossé et une construction protégeait l'entrée : une barbacane ou un châtelet.
Le clocheton en fer la cloche et son support métallique, datent de 1816. De même que la surépaisseur de maçonnerie. Bretèche ? Que nenni, juste une sorte de conduit de cheminée, le logement pour le passage du contrepoids de la pendule...!!!
En-dessous du portail, la rue Porte de Monsieur, jadis Rue du Faubourg et aussi Route de Toulouse, descend en direction de l'église paroissiale et de « Grazac ». Là s'étendait un glacis mettant à découvert les assaillants.
Au pied de la Porte de Monsieur, la placette s'appelait Place aux Cochons lorsque fut établi le cadastre napoléonien. Pour en savoir plus, ouvrez le document pdf ci-dessous...!


 la_place_aux_cochons_2016.pdf

image

ALLEGRE. LIVRET DE VISITE.

La visite de la partie ancienne d'Allègre « Bourg Historique et de Caractère » (durée 1h30 à 2h) peut en grande partie se faire en voiture, y compris la montée jusqu'à « La Potence »... Les rues sont en pente... "ça penche" comme disent un peu navrés les habitants les moins jeunes...
Ci-contre, le plan de l'enceinte extérieure et du donjon (d'après un schéma-plan de 1750) donne une idée de la zone que nous allons visiter. Elle constitue le Bourg Historique. Cétait « Le Château d'Allègre ».
Les Amis d'Allègre vous offrent ci-dessous le pdf. de leur tout nouveau Livret de visite, revu et complété. Merci de patienter le temps de son ouverture car c'est un pdf. très illustré... Bonne visite !
En 2008, le Parc Naturel Régional Livradois-Forez dont fait partie Allègre, a lui aussi, créé un dépliant de visite divisé en deux itinéraires et en "stations" numérotées. Les numéros de ce beau dépliant sont différents des itinéraires des Amis d'Allègre, mais se superposent sans gêne.


 livret_2017_site.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14