Yves V, Vitry-sur-Seine et le Petit Val...

1698. Charpentes et toits du château d'Allègre brûlent au moment où Yves V, de passage "pour vérifier ses titres",  habite rue St Dominique à Paris et rue St François à Versailles.
De 1728 à sa mort en 1733, Yves V possède le château du Petit Val, à Vitry-sur-Seine, demeure en général ignorée à Allègre. Il a 75 ans et a été promu maréchal en 1724.
En 1723, sa première épouse, Jeanne de Garaud est morte à Paris.
En 1724, âgé de 71 ans,Yves V a épousé la toute jeune Madeleine d’Ancézune (24 ans). Ils n'auront pas d’enfant. C’est avec elle que le marquis d’Allègre aura vécu brièvement dans ce château du Petit Val. Peut-être poursuivi par des créanciers, il loue le château à des paysans en tant que ferme et grange...
A la mort d'Yves V, ses biens de la région parisienne, Normandie et Picardie, seraient allés vers sa fille aînée Marie-Thérèse, épouse d'un fils Louvois (instigateur des dragonnades contre les Réformés). L’union ne dure guère. Marie-Thérèse décède en 1706, puis une de leurs deux filles en 1719. L'héritage, dont le château de Vitry, est partagé entre les maisons d’Harcourt et Louvois qui vendent le château en 1753.
Le château du Petit Val est bâti au creux d’une modeste dépression qui lui vaudra d’être inondé en 1910. Il est démoli en 1911. La zone est lotie dès 1930. Une rue d'Alegre conserve la mémoire d'Yves V, du château et de son parc.
Le nouveau document pdf. ci-dessous (2016) vous donne des images de l'intérieur du château meublé tel qu'au XVIIIe.


 vitry_le_petit_val_yves_v.pdf

La guerz de Pontkalleg.

On s'étonnera peut-être de la présence de ce chant breton dans notre site... Vellave.
Ce serait occulter la présence d'Yves d'Alegre dans l'état major des dragons chargés de faire "la police" lors des Etats de Bretagne à Dinan.
En 1717 on n'avait oublié ni en languedoc ni en Bretagne les célébrissimes dragons qui avaient imposé la volonté de Louis XIV après la  révocation de l'Edit de Nantes en 1685.
Ce serait occulter que la complainte du marquis de Pontkalleg, créée dès l'exécution de ce héros Breton, compte parmi les gwerzioù, encore chantées, jouées et interprétées de nos jours.
Nous vous donnons ici une des mille versions de paroles de la guerz du marquis de Pontkalleg. La source en est un extrait du "Barzhaz Breizh", premier grand recueil de chansons bretonnes, publié en 1839.
La voici en Breton avec une traduction française attachée au sens plus qu'à la forme poétique.
C'est le principe même des gwerzioù, ballades, improvisées sur des airs simples, proches du parler, subsistance des récits, dits de place en place pour raconter un événement.
Il existe une quasi infinité de paroles contant la vie et la mort du marquis de Pontkalleg sur cet air, fil conducteur, inchangé de siècle en siècle.
Découvrez cette guerz dans le pdf ci-dessous.
Ci-contre un de ces terribles Dragons, cavaliers rapides, mais chargés de combattre à pied.


 guerz_de_pontkalleg.pdf

Yves V au milieu de grands personnages.

La Conspiration de Cellamare est une curieuse affaire d'état, conséquence des guerres de Louis XIV, de son testament et de sa succession.
Yves V d'Alegre, pas encore maréchal de France, y est mêlé sans que, pour le moment, son rôle ne soit clairement ni complètement établi.
Les événements tournent autour de trois personnages : Philippe V, roi d'Espagne depuis 1700, fils du Grand Dauphin et petit fils de Louis XIV. Philippe d'Orléans, Régent, fils de Monsieur, frère de Louis XIV. Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine, fils naturel que Louis XIV eut de la marquise de Montespan.
Le duc du Maine, que Louis XIV a voulu privilégier, cherche à se venger de Philippe d'Orléans que le destin a porté au pouvoir comme Régent, et qui a cassé le testament du « grand roi ». Maine appelle à l'aider Philippe V d'Espagne.
La conspiration profite de la révolte de Pontkalleg. La conspiration de Cellamare démasquée laisserait une impression d'opérette, ses principaux chefs promptement « pardonnés », si les conjurés de Pontkalleg ne l'avaient pas payée de leur vie.
Plutôt que rédiger le déroulé de ce film, je vous propose dans le document pdf ci-dessous, les portraits des principaux acteurs par ordre alphabétique.
Les explications croisées rendent plus aisée la compréhension de cet embrouillamini au sein duquel voici Yves V d'Alegre et son épouse la marquise d'Allègre, Jeanne-Françoise de Garaud que nous retrouverons dans de prochains articles.
Photo ci-contre : le "portrait la tête en bas" de Philippe V au moment où il n'est pas aimé des Espagnols...!


 yves_v_3.pdf

Yves V dans son contexte.

 

Suivre la carrière et la vie d'Yves V d'Alegre hors du contexte social, politique et militaire de son temps ne permet pas de le connaître vraiment. Surtout sous la Régence où il a de 62 à 73 ans.
Voici son contexte géopolitique, de Louis XIV à Louis XV en passant par la Régence et les « affaires »
Louis XIV naît en 1638 et règne de 1643 (directement dès 1661) jusqu'à sa mort en 1715.
La Régence suit, de 1715 à 1726, qui va être le théâtre d'affaires dont on dira parfois qu'elles étaient de l'opérette. Allez dire cela dans la Bretagne restée fidèle aux Etats de 1718-1719...
Louis XV naît en 1710 et règne de 1715 (de façon effective à partir de 1726) jusqu'à à sa mort en 1774.
Yves V d'Alegre (1653-1733) aura donc vécu sous Louis XIV, la Régence, et 7 ans sous Louis XV régnant. La période est marquée par les événements dictés par Louis XIV, in vivo et posthumément à cause de son testament.
Sans aller trop loin dans le détail de l'Histoire de la France, voici quelques repères dans le document pdf ci-dessous..


 yves_v_2.pdf

Suite de l'histoire d'Yves V et de sa descendance...

A cet emplacement, dans lequel vous n'êtes pas encore habitués à découvrir l'histoire de nos seigneurs d'Allègre, s'affiche la suite des chapitres sur Yves V et ses descendants.
La première partie se trouve dans la rubrique Histoire, aux chapitres "de 1121 à 1698".
Nous nous servons de la date symbolique de 1698, date de l'incendie du château d'Allègre, sous Yves V, précisément, comme charnière entre les deux séries de textes sur notre histoire.
Merci de votre fidélité,
Merci de votre soutien,
A suivre...!

   1  2  3  4  5  6  7