image

Marguerite d'Alegre, abbesse des Chazes.

MARGUERITE d'Alègre est septième enfant et sixième fille d'Armand II d'Alegre et d'Elisabeth de Chalencon. Elle est abbesse des Chazes pendant la première moitié du XIVe s. Bien que les archives et le site majeur de Saint-Pierre des Chazes aient partiellement disparu, et le "trésor" dispersé, on suit assez bien Marguerite dans son rôle considérable, dans cet ensemble monastique aussi austère qu'imposant. Ci contre la vierge en majesté des Chazes.Vous en saurez plus sur marguerite d'Alegre en lisant le document pdf ci-dessous.


 marguerite_d_alegre.pdf

image

Hugues I, Hugues II et Hugues III d'Alegre

Hugues II, ou Hugonet, est le seul fils d'Armand II baron d'Alegre, et d'Elisabeth de Chalencon, avec sept soeurs.
Il succèdera à son père comme baron d'Alegre, seigneur de Chomelix le Haut, St Just, etc. Il est mentionné avec son Père Armand II dans la charte de coutumes accordée en 1263 aux « habitants du château d'Alegre », ce qui accrédite l'idée qu'il y avait un village autour du château, distinct du village de Grazac au pied du mont Baury.Le règne de Louis IX s'achève en 1270. Son épouse Marguerite de Provence, qui lui avait donné onze enfants, lui survit 25 ans, retirée.Son grand-oncle Hugues I fut doyen du chapitre du Puy. Hugues III était un fils d'Hugues II. Ci-contre, une peinture romane de la cathédrale du Puy en Velay.Vous lirez les parcours de ces trois générations d'Hugues dans le document pdf ci-dessous. Merci de patienter quelques secondes, le temps d son ouverture.


 hugues_d_alegre.pdf

image

Armand II d'Alegre, chevalier puis baron.

Armand II, dit Armand le Vieux, est frère aîné de Pons et de Philippe, tous trois fils d'Armand 1er et d'Alaïs.
Considéré comme un personnage assez important en cette période troublée, Armand II est époux d'Elisabeth de Chalencon d'où 7 filles toutes religieuses et un seul fils, Hugues.
Il est le premier chevalier d'Alegre qui soit dit baron d'Allègre.
Dans une charte de 1263, il est aussi question explicitement « des habitants du château », ce qui légitime l'idée d'une forme de village autour du château des Alegre, ou un "castrum" enclos. Mais cela ne nous précise ni la forme du château, ni son emplacement exact...
Pour en savoir plus sur Armand II, merci de lire le pdf ci-dessous.
 


 armand_ii_d_alegre.pdf

image

Pons d'Alegre

Voici un chanoine du Puy et de Brioude, fils d'Armand, chevalier à Allègre au XIIIe siècle.
Nous sommes sous le règne de Saint-Louis, pendant les croisades. La première et authentique famille des seigneurs d'Allègre ne nous est connue (et si peu...) que depuis 31 ans quand Pons faiit son testament.
Suivez le à travers les trop rares témoignages de sa vie, jusqu'à son inhumation au cimetière du couvent des Cordeliers, au Puy en Velay.
Voyez le document pdf. ci-dessous.


 pons_d_alegre.pdf

image

Armand 1er d'Alegre

Les documents sur les premiers chevaliers de la maison d'Alegre sont fort rares.
S'ils nous sont connus par Antoinette d'Alegre dès 1121, c'est à partir de cet Armand 1er, et en 1220, que s'établit la filiation suivie.
Nous sommes sous Philippe II dit Philippe-Auguste, qui reprend aux Anglais la plupart des terres qu'ils occupaient, accroissant par quatre la taille du domaine royal. Il remporte la bataille de Bouvines en 1214. Paris devient sa capitale. Il l'entoure de fortifications. Les forteresses sont des donjons hauts et compacts. Celle des d'Alegre nous reste inconnue.
Nous vous donnons ici son testament de 1122. Ecrit en "bas latin", vieux français, ce texte vous initiera à la lecture de "cette langue" qui n'est déjà plus le latin classique, mais pas encore la Français du XVe s. Cet exercice vous amusera... Excellent pour les neurones !
Ci-contre, le sacre de Philippe Auguste.
Pour en savoir plus sur Armand 1er d'Alegre, voyez le document pdf ci-dessous.


 armand1alegre.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9