image

Pierre d Alegre-Azincourt.

Fils cadet de Morinot de Tourzel et de Smaragde de Vichy, Pierre de Tourzel dit d'Alegre, est frère d’Yves Ier. Chevalier banneret, baron de Précy, il sera sénéchal et gouverneur d’Auvergne, même si sa courte vie le mène plutôt en Picardie, région parisienne et Bourbonnais.

5 à 10 000 chevaliers du camp Français, contre 13 chevaliers et une centaine de soldats à pied Anglais, vont trouver la mort à Azincourt au cours de ce catastrophique épisode des Guerres de Cent-Ans.
Beaucoup vont périr noyés dans la boue sous le poids de leur armure, écrasés par les chevaux, ou égorgés, démembrés et défigurés par les archers anglais.

Quelque part dans cette mêlée se trouvait Pierre d'Alegre. Lire son nom sur un mur du passionnant musée d'Azincourt, dans la longue liste des tués, est un moment émouvant, inoubliable.

Le pdf ci-dessous conte presque heure par heure cette boucherie qui décapite la noblesse de chevalerie française.

Merci de patienter pendant son ouverture...



 pierre_de_tourzel_azincourt.pdf

image

Morinot de Tourzel, baron d'Allègre.

Voici qu'arrive Morinot, chevalier issu de Tourzel, le premier de sa "race" à s'installer à Allègre. Il est le premier Tourzel d'Allègre.
32 ans se sont écoulés depuis 1361 et la mort d'Armand IV, dernier baron d'Allègre issu de la lignée initiale des chevaliers d'Alegre, jusqu'en 1393. Morinot de Tourzel est alors baron d'Allègre de pleins droits. Comme de coutume, on l'appelle du nom de son fief principal : Alegre. Nul besoin qu'il ait pour cela relevé le nom des "anciens d'Alegre".
Homme d'honneur...? On n'osera pas en dire autant ! Ni qu'il a les mains propres. Cet affidé de Jean, duc de Berry puis comte d'Auvergne, est de la même trempe que son maître.
Lisez la trajectoire de ce nouveau seigneur d'Allègre dans le document pdf ci-dessous. Excusez-nous s'il est un peu long à ouvrir...
Image ci-contre : le sceau de Morinot en 1386.


 morinot_de_tourzel.pdf

image

En attendant Morinot

Les d'Alegre que vous racontent les précédentes pages de cette rubrique, sont connus dès 1122.
Armand IV, dernier baron mâle de cette maison originelle d'Allègre, meurt en août 1361.
La baronnie d'Allègre va passer par plusieurs mains, plus ou moins "avouables" avant d'être confiée et achetée par Morinot de Tourzel. L'article suivant vous l'explique.
Mais d'où viennent ces chevaliers de Tourzel ?
C'est ce que vous découvrirez dans le document pdf ci-dessous,
avec nos excuses s'il est un peu lourd à ouvrir...
Image ci-contre, le sceau d'Assalit de Tourzel, daté de 1387.


 avant_morinot.pdf

image

Ce soir là, seul le Bascot parla...

Episode 5 sur 5
Un épisode de la vie dans bande de « La Margot ».
Les Amis d'allègre l'ont mis en scène pour la fête médiévale...
Vingt sept ans après l'occupation de Brioude et le pillage du Velay, à Orthez, à l'Hôtel de la Lune,  Froissart entendra le Bascot de Mauléon lui parler de Brignais et de ce temps-là.
Il lui parle de l'Auvergne aux cinq cents châteaux, dont certains quasi imprenables sur des buttes de basalte et des flèches de roc.
Il lui dira que l'Auvergne fut la terre même faite pour cette guerre de compagnons aventureux
... Ce soir là à l'hôtel de la Lune, parla seul le Bascot de Mauléon...
Ecoutez-le dans le pdf ci-dessous...


 5._la_margot_2.pdf

image

Seguin de Badefol arrive, puis disparaît.

Episode 4 sur 5.
Revenant de Lombardie, de nombreux routiers « Tard Venus » rejoignent la troupe de Séguin de Badefol installée sur la Saône, à Anse.
Froissart : (...) il advint que messire Seguin de Badefol qui s'était tenu tout ce temps en sa garnison d'Anse sur la rivière de Saône, prit, embla et échella une bonne cité en Auvergne qu'on dit Brioude et située sur la rivière d'Allier.
Il se tint là dedans plus d'un an et la fortifia tellement qu'il ne redoutait nul homme.
Il courait tout le pays d'environ jusques au Puy...
Passa t'il à Allègre ? Est-il l'assassin d'Armand IV d'Alegre ?
Lisez le document pdf ci-dessous...
Ci-contre, le site de Badefols en Périgord.


 seguin_de_badefol.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9