image

Visites, Parcours, Expo...

Les Amis d'Allègre sont heureux de vous retrouver après cette longue période de confinement

Les digues ont résisté aux attaques de l'épidémie ; nous pouvons désormais envisager de réinvestir l'espace public. C'est ainsi que nous venons de tenir la première réunion, non virtuelle, du bureau des Amis d'Allègre, dont nous vous livrons dans ce communiqué les engagements pour la saison estivale.
  • Les visites guidées du centre historique d'Allègre vont reprendre à partir du 18 juin, jusqu'au 24 septembre. Chaque jeudi, à 14 H30, les groupes de visiteurs seront pris en charge par un guide au Point Info Tourisme, situé 14, rue du Mont Bar.
  • Le parcours "le temps repassé" a été réaménagé, enrichi de nouvelles photos illustrant la vie du village depuis les premiers temps de la photographie. Vous pourrez les découvrir sur les panneaux placés au coeur de la cité médiévale, lors de vos déambulations personnelles ou lors des visites guidées, profitant alors des commentaires des accompagnateurs.
Des membres de l'association sont engagés dans d'autres événements culturels :
  • Une exposition peinture au Logis Saint-Paul du 11 au 19 juillet.
  • Le Festival des Trois Chaises que les organisateurs viennent de décider de maintenir, dans l'église d'Allègre, le 31 juillet et le 1er et 2 août.
Nous espérons que vous profiterez des beaux jours pour découvrir notre belle cité de caractère ou y revenir avec le même plaisir.
Michel Crohas

image

ALLEGRE - Parcours et expo photos

Petite cité de caractère
Ce parcours photos est organisé par l’Association "Les Amis d’Allègre" en partenariat avec la Mairie. Lors de la saison touristique 2019, nous avons testé l’exposition de photos en grande majorité prises vers les années 1900 dans la cité d’Allègre en Haute Loire. Ces photos réalisées en grand format d'1 m/1.5 m et replacées aux endroits où elles ont été prises ont reçu un accueil positif et unanime, aussi bien de la part des habitants que des visiteurs extérieurs...

L'expo est accessible en visite guidée couplée à la visite du bourg médiéval tous les jeudis du 18 juin au 24 septembre. Départ à 14h au Point poste et Accueil Tourisme le long de la route principale d'Allègre: 14 rue du Mont Bar.

Sur réservation à l’avance cette visite est possible pour un groupe d’un minimum de 8 personnes.
Téléphone : 06 49 25 70 08 ou 04 71 07 35 02

 brochure_baches_master.pdf

Chers adhérents, sympathisants et lecteurs occasionnels

Depuis le début d'année, notre site est resté en sommeil, hormis l'introduction de textes proposés par René Bore et André Louppe, portant sur la peste de 1720, sans oublier les voeux de Pâques de Martine Chatelet sous la forme d'un blason d'Allègre agrémenté de facétieux poussins sortant de leurs coquilles.

Entre temps est survenu le confinement, qui ne nous a pas permis d'organiser la tenue de l'Assemblée Générale de l'association, dont nous avions dès l'automne dernier préparé les actes.

Ce n'est que partie remise pour un report à une date que nous pourrons fixer une fois la situation revenue à une certaine normalité. Nous vous tiendrons informés des actions et animations qui pourraient se tenir dans la phase intermédiaire du dé-confinement.

Je profite de cette tribune pour vous faire part de réflexions que m'inspire la crise que nous traversons et la façon dont elle est vécue par nos concitoyens et moi-même.

Le bouleversement qu'elle a provoqué dans notre quotidien, par l'obligation de rester confinés dans des espaces restreints, est mal vécu par nombre d'entre nous, encore que dans nos campagnes la nature à nos portes nous permet de bienfaisantes escapades, dans le respect des limites autorisées.

Pour alléger le stress engendré par le confinement je vous propose la lecture d'un passage du livre « le miroir de la mer » de l'écrivain Joseph Conrad. Il écrit, en substance : Ce qui sauve le marin quand il s'embarque et se doute qu'il ne reviendra pas au port avant longtemps, c'est la routine, qui s'installe au bout de quelques jours. Bénie soit-elle, car elle lui dicte rapidement la conduite à tenir, à savoir de gérer au mieux les tâches du quotidien, qui s'imposent comme ce qui est est le plus important au monde. Accomplir telle ou telle action, même les plus anodines, le préserve de la solitude, de l'enfermement et du désespoir qui pourraient tôt ou tard l'assaillir.

Evidemment, il y aura un avant et un après-épidémie.

Dans le présent nous sommes submergés par une avalanche de communications sur le Corona virus, de la part de médias qui semblent considérer qu'il ne se passe rien d'autre sur la planète qui vaille la peine d'être proposé en pâture au public. C'est anxiogène et ne fait qu'amplifier les angoisses de la population. On en viendrait à regretter les bonnes vieilles épidémies d'antan, telle que la grippe de Hong Kong qui fit beaucoup de dégâts, mais fut occultée par un événement qui mobilisa toute l'attention, à savoir le lancement de la fusée Saturne, à la conquête de la lune.

Pour ce qui est de l'après-épidémie et du rebond économique espéré, les projections d'experts avisés ne manquent pas. Parmi les plus déterminantes pour l'avenir de l'humanité : la remise en cause de la surconsommation et de la malbouffe, l'éradication de la pauvreté, la correction des inégalités sociales, l'accès à l'éducation et à la conscience civique, les enjeux écologiques au service du sauvetage de la planète et peut-être, le plus critique, la révolution de la gouvernance du monde par une refonte du système capitaliste libéral qui s'est avéré incapable de faire face aux catastrophes qu'il a contribué lui-même à générer, faisant supporter à l'état le coût de ses manquements.

Ne perdons pas confiance et donnons nous rendez-vous pour célébrer bientôt les lendemains qui chantent.

Michel Crohas